Actualités

Les ventes de Parfums et de Maquillage stimulent le marché tandis que les Soins demeurent dans le rouge

Publié dans Chiffres clés par le 01/12/2011

Alors que la période déterminante de l’année approche, la Fédération Française de la Parfumerie Sélective (FFPS) revient sur les performances du secteur au troisième trimestre 2011 (source : NPD Group*).

Septembre 2011, des ventes en progression
Historiquement le 3ème trimestre représente en moyenne 20% des ventes d’une année. Après un mois de juillet 2011 satisfaisant à +2,1 % en valeur et +2,6 % en unités, la distribution sélective de la Parfumerie a connu en août 2011 des ventes en régression (-1,5 % en valeur,     -4,4 % en volume), pour une conclusion sur le mois de septembre 2011 à +1,9 % en valeur et    -0,6 % en unités.
Les résultats des ventes du mois de septembre 2011 sauvent ce troisième trimestre par la forte progression obtenue (+1,9%) et ce, face à un mois de septembre 2010 particulièrement performant sur 2009 (+2,8 % valeur).
Au cumul des ventes des 9 premiers mois, le marché se positionne à +1,1 % en valeur, performance identique obtenue à l’issue du premier semestre 2011.

L’axe Soins reste dans le rouge malgré une amélioration
A fin septembre 2011, les ventes des Parfums connaissent la meilleur progression (+2,2 % en valeur) suivi par le Maquillage à +1,8 % en valeur. Les Soins quant à eux restent encore dans une tendance négative (-2,5 %) et ce, malgré un mois de septembre 2011 à +2,8 %,  qui ne permet cependant pas de  rattraper suffisamment la tendance négative -3,2 % relevée à l’issue du premier semestre.

Les Grands magasins moteurs du marché
Les Grands Magasins contribuent le plus à la croissance du marché à fin septembre (+2,8 % en valeur) suivis par les chaînes (+1,4%). Les Groupements/Franchises et les Parfumeurs Indépendants quant à eux rattrapent leur retard (-1,5 % en valeur à fin septembre pour -2,4 % à fin juin 2011) grâce à un mois de septembre  encourageant (+2,3 %).

« Cette reprise constatée à la rentrée est de bonne augure pour les ventes de fin d’année » souligne Bernard Tessier, conseiller du Président.

 


(*)Le panel NPD trends
Il couvre les Marques Sélectives des Parfums, Soins, Maquillage sur le périmètre des 2100 parfumeries informatisées en France métropolitaine intégrant : 100% des quatre chaines nationales, 100% des grands magasins (Galeries Lafayette et Printemps), un échantillon représentatif des Groupements/Franchisés/Indépendants non rattachés à un réseau et des Affiliés.
Le panel ne prend pas en compte les ventes Internet, ni les circuits en nom propre ou ventes aux comités d’entreprises.