Actualités

Les achats de produits de beauté en ligne ont progressé de 21 % en 2016.

Fruit d’une initiative soutenue par la FFPS, The NPD Group a lancé en janvier 2017 le suivi des ventes en ligne* du marché de la beauté sélective et dévoile pour la première fois aujourd’hui les principales tendances du circuit. En 2016, ces achats ont représenté 147 M € en valeur, soit une progression de 21 % par rapport à l’année précédente.

E-commerce : l’avenir de la  beauté sélective ?

Aujourd’hui toutes les grandes enseignes de la beauté sélective proposent des boutiques en ligne et les marques Prestige ont, elles aussi, lancé leur propre site de commerce en ligne. William G. Koeberlé, président de la Fédération Française de la Parfumerie Sélective explique : « Afin d’avoir une image plus pertinente du marché, nous avons travaillé avec The NPD Group pour intégrer les ventes en ligne qui sont, pour nos clients, complémentaires des conseils et de la vente en magasin». Le  e-commerce permet également de mettre en place des stratégies marketing plus agressives. Loin de concurrencer le offline, les offres “flash “ et autre exclusivités en ligne permettent de mieux capter le consommateur avec des offres adaptées dans une logique omni-canal. Acheter sa crème de soin depuis le confort de son canapé puis aller la chercher en magasin via un système de « click & collect », profiter plus facilement de promotions sur ses produits préférés ou trouver la meilleure offre grâce à des sites comparatifs de prix, sont autant d’attentes auxquelles le secteur doit répondre.

Lire le communiqué de presse