Formation initiale

Formations diplômantes délivrées par des écoles ou des organismes de formation

Outre les lycées publics d’enseignements professionnels et les centres d’apprentissage, certaines écoles privées ou des organismes de formation préparent à des formations en parfumerie.

En voici une liste non exhaustive :

-          Diplôme de Conseiller de Vente en Parfumerie et Cosmétique qui peut se préparer soit en centre de formation avec des stages en entreprises soit en alternance par la voie de l’apprentissage ou du contrat de professionnalisation (en fonction des écoles). D’une durée de deux ans, la formation est sanctionnée par un diplôme de niveau IV. Elle permet également de valider le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie.

Trois établissements proposent cette formation :

  • La CCI de Lyon – www.cciformationpro.fr
  • L’Institut National de Commercialisation de la Parfumerie (INCP), groupe SIADEP, à Lens qui dépend des CCI de Lens, Arras, Béthune et Douai – www.siadep.com
  • Le CFA de Joué les Tours – www.cfa37.fr

Ces trois écoles  proposent également une formation d’un an au poste de responsable ou animateur d’un point de vente en parfumerie (niveau III).

-          L’Institut Supérieur International des Parfums et de la Cosmétique (IPSICA) qui dépend de la CCI de Paris Ile-de-France – www.ipsica.fr

L’école délivre plusieurs formations diplômantes dont :

  • Un BTS de management d’unités commerciales avec une spécialisation professionnelle pour la parfumerie cosmétique
  • Une licence professionnelle sciences et technologies de la parfumerie cosmétique et aromatique alimentaire filière Parfumerie

 

Lexique :

-          Une certification atteste officiellement qu’une personne est en mesure d’exercer une activité professionnelle précise avec un niveau de responsabilité et d’autonomie défini. A ce titre, les diplômes sont des certifications.

Il existe trois types de certification :

  • Les diplômes et titres délivrés par l’Etat (ou en son nom)
  • Les diplômes et titres délivrés par des organismes tels que les chambres de commerce ou chambres des métiers, les centres de formation publics ou privés, certains ministères (par exemple le ministère de l’emploi avec les titres AFPA) ou encore des organismes liés à des secteurs professionnels (exemple du Diplôme de Conseiller de Vente en Parfumerie et Cosmétique)
  • Les certificats de qualification professionnelle (CQP) créés et développés par une branche professionnelle pour valider les acquis professionnels d’un métier.

Les certifications sont inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et reconnues sur l’ensemble du territoire national.

-          Un diplôme atteste d’un niveau d’enseignement, d’un degré d’aptitude ou de connaissance. Il est homologué par des autorités compétentes. Il se réfère généralement à un parcours d’études scolaires, universitaires ou à l’établissement dans lequel ce parcours a été suivi (diplôme universitaire, de grande école, …).

Il existe 6 niveaux de diplômes :

  • Niveau VI : sans diplôme ou Brevet des collèges
  • Niveau V : CAP ou BEP
  • Niveau IV : Baccalauréat général, technologique ou professionnel
  • Niveau III : diplômes de niveau Bac plus 2 (DUT, BTS, DEUG,…)
  • Niveau II : diplômes de second cycle universitaire (licence, maîtrise, master I) ou diplôme de grande école
  • Niveau I : diplômes de troisième cycle universitaire (master II, DEA, DESS, doctorat) ou diplômes de grande école

-          Une qualification se réfère à des qualités acquises soit par l’expérience professionnelle, soit dans le cadre de la formation.

On parle de formation diplômante lorsqu’elle est sanctionnée par l’obtention d’un diplôme et on parle d’une formation qualifiante lorsque celle-ci permet l’acquisition de compétences pour accéder à un niveau dans une grille de classification.