Actualités

Communiqué – William G. Koeberlé, actuel président de la FFPS (Fédération Française de Parfumerie Sélective) devient en parallèle Président à la FEPD (Fédération Européenne des Parfumeurs Détaillants) en remplacement de Robert Leygues

Publié dans Actualités et Nominations - Communiqués de Presse et Non classé par le 13/04/2015

Paris, le 13 Avril 2015 – L’Assemblée Générale des Adhérents de la Fédération Européenne des Parfumeurs Détaillants (FEPD) a procédé à la nomination des membres de son bureau. William G. Koeberlé, actuel Président de la Fédération Française de Parfumerie Sélective dont le mandat a été renouvelé le 12 mars dernier a ainsi été nommé Président de la FEPD. Il exercera simultanément ces deux mandats.

La FEPD représente 21 pays de l’Union Européenne dans le domaine du commerce de détail de parfum et cosmétique. En début d’année, les membres la Fédération ont procédé à l’élection d’un nouveau bureau et de son Président en charge de représenter les intérêts des Fédérations nationales au niveau européen. William G Koeberlé a été nommé Président de la FEPD. Il succède ainsi à Robert Leygues.

En France, la FFPS qui s’est réunie le 12 mars dernier, a également élu une nouvelle instance de direction (le directoire) et renouvelé le mandat de son conseil d’administration, dont le président William G. Koeberlé poursuit son mandat.

Les priorités de la double présidence de William G. Koeberlé

La modernisation du contrat de distribution sélective doit permettre de redéfinir l’environnement des produits de luxe dans l’univers digital, notamment par la prise en compte des critères de l’expérience client en mode numérique. La clarification des devoirs et obligations des parties prenantes du contrat sélectif et la neutralité des audits sont par ailleurs au centre du programme d’actions que souhaite engager W G. Koeberlé tant pour la FEPD que pour la FFPS.
La modernisation du système de formation, deuxième axe de travail de cette mandature, est un levier de maintien et de développement de l’emploi dans les magasins, la filière offre en effet de nombreuses opportunités en France et en Europe. Cette évolution passe notamment par l’insertion du numérique dans les protocoles et la formalisation des parcours de formation, la définition des équivalences diplômantes et la favorisation de l’apprentissage, de l’alternance et surtout du retour à l’emploi.

« Beaucoup de bonnes idées sont déjà appliquées dans certains pays membres de la FEPD ou par certains de nos partenaires. Mon objectif est donc de m’inspirer de ce qui existe et qui a prouvé son efficacité», ajoute William G. Koeberlé.

« Dans un marché bousculé par l’essor du digital et une croissance très faible, deux priorités seront au coeur de mes actions : la modernisation du contrat de distribution sélective et l’approfondissement du système de formation. Avec des clients mobiles, et des marques qui opèrent à l’international, cette double présidence doit permettre de mieux valoriser nos positions d’un pays à l’autre,» déclare William G. Koeberlé.