Actualités

Le sélectif termine l’année 2013 en léger recul de 1,5 %

Publié dans Revue de presse par le 31/01/2014
logo-lsa

Selon le bilan annuel de la Fédération Française de la Parfumerie Selective (FFPS), les enseignes de la distribition sélective ont redressé la barre par rapport au dernier bilan d’août oùs ils étaient à – 5 % mais clôturent néanmoins l’année sur une baisse de leur chiffre d’affaires.

L’effet Noël aura été surtout notable pour les chaines (76 % du secteur) qui enregistrent sur décembre une croissance de + 0,5 % en valeur ce qui leur permet de finir sur une stabilité de leur activité. Les grands magasins en revanche (9 % du secteur) sont en retrait sur décembre de -3,8 % versus décembre 2012 mais terminent néanmoins sur une légère croissance de +0,5 %. Année noire en revanche pour les indépendants qui plongent de près de 10 %.

Améliorer l’expérience client

“Dans un contexte où la consommation a baissé tout au long de l’année, notre marché a plutot bien résisté. Mais nous devons en tirer les leçons pour l’avenir car nos produits qui ne sont pas de première nécessité ont fait l’objet d’arbitrage de la part de nos clients. Nous devons améliorer l’expérience client pour que celui-ci ne renonce pas à faire plaisir ou se faire plaisir avec nos produits”, a commenté William G.Koeberlé, président de la FFPS.

Le parfum dans le rouge

Du côté des catégories, le maquillage, à nouveau, fait preuve de résistance à -0,7 %, grâce aux produits dédiés aux lèvres et gifsets, précise la FFPS. Le soin lui est en recul de -1,7 % malgré les performances des soins anti-âges (+3,7%) et des soins hydratants (+2,8%). Du côté des parfums enfin, les chiffres sont dans le rouge avec une évolution de -1,7 % du chiffre d’affaires.

En savoir plus >