Actualités

Le parfum de ma mère

Publié dans Revue de presse par le 16/08/2016
Marie Claire

Le parfum de ma mère

Un souvenir de petite fille, la chaleur d’une présence ou d’un baiser, l’énigme de la féminité… A quoi nous renvoie l’effluve du parfum de notre mère ? Pourquoi y sommes-nous tant attachées ?

« Ma mère portait un parfum Diptyque, qu’elle mélangeait avec de l’Ambre solaire, se souvient Elisa. Ça n’existe nulle part ailleurs, et cette odeur c’est toute mon enfance. Il se trouve qu’à un moment ma mère a perdu l’odorat. Ensuite, lorsqu’elle l’a retrouvé, elle ne supportait plus ce parfum. J’ai eu beau la supplier, elle a arrêté de le porter.
J’ai aujourd’hui 40 ans, mais j’ai un peu le sentiment d’avoir perdu quelque chose. Depuis, quand je vais chez Diptyque, il m’arrive de me faire un shoot… c’est un truc très rassurant, qui me rattrape. »

Lire l’intervention de Jasmine Petiot, vice-présidente de la FFPS dans le magazine Marie-Claire ici