Actualités

La FFPS et la FEBEA adoptent un manuel de bonnes pratiques en matière de logistique

Publié dans Revue de presse par le 14/11/2011

Installé en 2010 à l’initiative du Président de la FFPS avec la Fédération des Entreprises de Beauté (FEBEA), un comité de pilotage de la chaîne logistique, a permis aux représentants des acteurs de la parfumerie sélective, en lien avec les organismes de certification GS1 et ECR, d’adopter un manuel de bonnes pratiques logistiques des flux marchands sur entrepôts répondant ainsi à une préoccupation organisationnelle, financière et également de maîtrise d’empreinte carbone de l’ensemble de la filière.

Ce comité de pilotage, animé par Jean-Luc Jarrin (Sephora), a été installé afin de proposer des recommandations pour moderniser les chaînes d’approvisionnement et de livraison du fournisseur au distributeur en améliorant la compétitivité et la productivité des entreprises tout en assurant plus de valeur aux consommateurs et aux utilisateurs finaux et respectant les impératifs de développement durable.

Après la rédaction d’un premier cahier des charges à la mi 2010, le comité de pilotage vient de franchir une seconde étape avec l’adoption d’un manuel de bonnes pratiques logistiques des flux marchands sur entrepôts.

Fruit du travail des représentants des enseignes de la parfumerie sélective et des fabricants de l’industrie de la beauté, il symbolise une première dans l’élaboration d’un langage et de principes communs à la filière.

Ce document exhaustif propose des recommandations de pratiques permettant d’uniformiser les modes de fonctionnement et ainsi faciliter les flux logistiques. « Il représente un enjeu majeur de la relation au client qui attend des enseignes comme des marques, une mise à disposition rapide et fiable du produit mais aussi respectueuse de l’environnement » déclare William Koeberlé, Président de la FFPS

De nouveaux projets pour le comité inter-fédération

Les prochains chantiers du groupe de travail comprennent : l’élaboration de messages EDI pour la chaîne logistique (ordre, livraison, facturation), les fiches produit standards, l’optimisation des flux non marchands, le déploiement de mesures d’antivolage et de sécurité ainsi que la traçabilité et les procédures de retrait des produits afin d’être en conformité avec la nouvelle législation européenne.